Revenir à l'accueil Envoyer un email Écrire sur le livre d'or Foire aux questions
Carte d'identité
Biologie et écologie
Répartition
Protection & suivi
A l'étranger
En ville
Pour en savoir plus
Actu sur l'espèce
Actu parisienne
Historique
Quelques sites intramuros
Boulogne et Vincennes
Causes de déclin ?
Mesures préconisables
Sources & biblio
Autour de Paris
Autres rapaces nocturnes

 Exploration des autres grandes villes de France
> Comprendre la démarche > Bordeaux > Lille > Lyon > Marseille
> Nantes > Montpellier > Nice > Strasbourg > Toulouse


Par Romain Sordello en collaboration avec Arnaud Pringarbe et Camille Hellio (Communauté urbaine de Strasbourg et Ville de Strasbourg ; merci aussi à Louis Tissier), le 31 mai 2013


La Ville de Strasbourg n’effectue pas de suivi spécifique sur la Chouette hulotte. Néanmoins, la collectivité dispose de quelques données issues de la connaissance des milieux et des parcs urbains qu’elle gère ainsi que d'études inhérentes à certains projets urbains. Ces ressources permettent de dire à ce jour que la Chouette hulotte est (informations transmises par la Communauté urbaine de Strasbourg) :
- nicheuse en forêt périurbaine de la Robertsau (nord de Strasbourg). Comme observation récente, on peut citer 1 individu chanteur le 22/04/2013 au sein du massif forestier et 1 autre individu chanteur au domaine de Bussière à l’entrée du massif forestier (données C. Hellio – Ville de Strasbourg),
- nicheuse dans la Réserve naturelle nationale de l’Ile du Rohrschollen (sud-est de Strasbourg),
- présente et probablement nicheuse en forêt périurbaine du Neuhof (sud de Strasbourg). Un individu chanteur a été entendu le 24/05/2013 au sein du massif forestier (donnée C.Hellio – Ville de Strasbourg),
- présente et même nicheuse probable dans le secteur du Heyritz (centre de Strasbourg),
- présente au parc des Contades (centre de Strasbourg).

La carte ci-dessous, élaborée par la Communauté urbaine de Strasbourg, présente ces différentes données.




Ces données ne constituent pas un inventaire exhaustif. Néanmoins, elles permettent de témoigner :
- de l’importance des forêts périurbaines, dont certaines sont sous statut de protection forte (RNN de Rohrschollen), qui constituent visiblement des sites précieux pour la Chouette hulotte et sont sans doute reliées aux forêts situées hors CUS,
- de la capacité de présence voire de reproduction de l’espèce dans l’hypercentre de Strasbourg via les localités du Parc du Contades et du secteur de Heyritz.


> Le parc des Contades fut créé en 1764 sous la forme d’une promenade, par le maréchal de Contades. Le terrain, d'une superficie de 7,9 ha, se situait sur l'emplacement d'un champ de tir qui fut alors planté d'arbres. En 1870, la municipalité fit abattre tous les arbres et bâtiments environnants. Puis, après l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne, dans le cadre du vaste projet de réaménagement urbain et de création de la « Nouvelle Ville », une partie de cet espace fut utilisée pour construire le Palais de l'Empereur et les édifices environnants de la place de la République. La superficie restante fut conservée en espace de végétation et fut rétablie en parc en 1799, correspondant à peu près à l’état de ce parc urbain connu de nos jours. Sur ce site, un premier contact avec une Chouette hulotte a été établi en décembre 2009. En 2013, l’espèce le fréquente toujours : une observation visuelle y a été effectuée le 18/04/2013 (donnée J.-L. Boels – Ville de Strasbourg) et une plume a aussi été trouvée au sein du parc. Il n’y a pas de preuve de reproduction à ce jour sur cet espace vert. Néanmoins, il semble que le parc ait conservé des arbres de sa période historique, notamment des platanes, qui comportent donc peut-être des cavités propices à la nidification d’un couple de Chouette hulotte.


Parc du Contades. Photo Ji-Elle, Wikimedia commons


> Le secteur du Heyritz est situé à proximité immédiate du centre ville de Strasbourg. Anciennement glacis militaires et zone portuaire, la transformation du Heyritz a été engagée au milieu des années 1990. Très récemment, il fut réaménagé en un quartier dit « durable » implanté autour d'un parc urbain de 7,5 ha. Ce projet, développé par la collectivité, a donc abouti à la réalisation d’un espace habité ouvert et relié au centre ville par une passerelle piétons-cycles. Situé à la porte d'entrée du grand projet urbain Strasbourg-Deux-Rives, le quartier s'inscrit à la fois dans la ceinture métropolitaine qui accueille les grands équipements nécessaires à l'attractivité de l'agglomération, et dans la trame verte de la CUS qui accompagne les 240 km de bassins et de cours d'eau.
La présence (2 contacts établis) et la probable reproduction de la Chouette hulotte sur ce site sont mentionnées dans le Diagnostic écologique pour l’aménagement du Parc du Heyritz produit par Oréade-Brèche en Juillet 2012.


Projet du secteur du Heyritz. Source : CUS

> Liens utiles :
- Site de la Communauté urbaine de Strasbourg,
- Site de la RNN de Rohrschollen,
- Page sur le parc des Contades,
- Page sur le projet de quartier Heyritz,
- Page sur les forêts de Robertsau et Neuhof.

Naissance et objectifs
Gouvernance
Références au projet
Ressources
Contribution à un inventaire parisien
Ecologie de l'espèce & comportement en ville
Sites pilotes
Pose et suivi
de nichoirs
Communication et sensibilisation
Collaboration avec les centres de soins
Exploration des autres grandes villes de France
Comment chercher la hulotte ?
Signaler une observation
Si vous trouvez un jeune
Vous souhaitez aider financièrement le projet ?
NOM :
MDP :
Chaine Youtube
      
Moteur de recherche Google :
Rechercher sur :
Traduire le site via Google :
   
   
   
Site internet conçu, créé et édité par Romain SORDELLO | Dernière mise à jour : 15/08/2017 | Mentions légales | Plan du site | Statistiques de fréquentation | Actuellement 2 personne(s) sur le site