Revenir à l'accueil Envoyer un email Écrire sur le livre d'or Foire aux questions
Carte d'identité
Biologie et écologie
Répartition
Protection & suivi
A l'étranger
En ville
Pour en savoir plus
Actu sur l'espèce
Actu parisienne
Historique
Quelques sites intramuros
Boulogne et Vincennes
Causes de déclin ?
Mesures préconisables
Sources & biblio
Autour de Paris
Autres rapaces nocturnes

 Exploration des autres grandes villes de France
> Comprendre la démarche > Bordeaux > Lille > Lyon > Marseille
> Nantes > Montpellier > Nice > Strasbourg > Toulouse

Photo : Guillaume Piolle

Par Romain Sordello en collaboration avec Romaric Perrocheau (Jardin des plantes) et Franck Latraube (LPO Loire-Atlantique), le 10 février 2013


Les informations recueillies sur la Chouette hulotte à Nantes semblent indiquer que l’espèce serait assez bien présente sur la commune, en répartition et en abondance. Entre le 1er janvier 2004 et le 31 janvier 2013, soit pendant approximativement 10 ans, la commune de Nantes comptabilise 52 données de présence et/ou de reproduction de Chouette hulotte. Ces données sont centralisées dans la base de données en ligne Faune Loire Atlantique, commune à toutes les associations naturalistes et gérée par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) de Loire Atlantique (Remerciements à Franck Latraube pour leur transmission). Ces données ont été récoltées dans le cadre de l'Atlas des oiseaux nicheurs et plus particulièrement celui des Pays-de-la-Loire (2007-2012).

La distribution des données collectées en fonction des années paraît indiquer de fortes variations annuelles. Certaines années ne rassemblent aucune observation alors que d’autres atteignent 21 données. Sans information supplémentaire, cette variation ne peut cependant pas être interprétée comme une variation directe de la présence/reproduction de la Chouette hulotte à Nantes dans la mesure où elle est peut-être tout simplement liée à une variation de la pression d’observation.

La base de données Faune Loire Atlantique permet en outre de savoir que 3 couples nicheurs certains sont recensés dans Nantes même ou à proximité immédiate.



En terme de configuration et de profil urbain, la ville Nantes et la ville de Paris sont très éloignées.
D'une superficie de 6 600 ha, la commune de Nantes dispose de 1 100 ha d'espaces verts et jardins publics (Source nantes.fr).
A l’échelle de l’agglomération nantaise, on recense 30 500 ha d’espaces naturels et agricoles (60 % du territoire) dont 2 600 ha de surfaces boisées (5 % du territoire) (Source nantesmetropole.fr). Contrairement à Paris, la commune de Nantes laisse immédiatement place à des espaces naturels et semi-naturels, ceux-ci pouvant également pénétrer jusqu’au centre de la ville.
Il faut également noter la politique menée par Nantes métropole en faveur de la préservation des forêts urbaines, qui s’accompagne d’une conservation des arbres morts ou sénescents et des cavités naturelles. Trois territoires ont été spécifiquement identifiés, représentant 1 430 ha répartis sur 8 communes de l’agglomération.


Infographie « Forêts urbaines » de Nantes métropole


Infographie « La biodiversité au cœur de la métropole » de Nantes métropole





A Nantes, la Chouette hulotte fréquente par exemple le site emblématique du Jardin des plantes, dirigé par Romaric Perrocheau (également responsable du Conservatoire de la biodiversité de Nantes). D’une superficie de 7 ha, le Jardin des plantes de Nantes est situé en plein cœur de Nantes, en face de la gare SNCF. Au plan national, il s'inscrit parmi les jardins botaniques historiques créés au XVIIIème siècle - en l’occurrence, il fut créé en 1807 puis c'est en 1865 qu’il fut inauguré dans sa forme actuelle. Il est conçu dans un style anglais, avec de nombreuses cascades et pièces d'eau ainsi qu'une décoration florale abondante dans la tradition de la mosaïculture.
Dans sa synthèse « Les oiseaux du Jardin des plantes de 1993 à 2002 » publiée en 2010, Pierre Gurliat liste la Chouette hulotte dans la catégorie des 41 espèces hivernantes du Jardin des plantes, c’est-à-dire des espèces observées dans le parc à deux semaines d’intervalles entre le 15 décembre et le 15 mars. Les années 2000 et 2001 ressortent nettement avec respectivement environ 20 % et 30 %. Le statut nicheur n’est pas prouvé dans le Jardin lui-même par cette enquête mais mentionné "à proximité".

Graphique indiquant les pourcentages de présence de la Chouette hulotte pendant les dix années de l’enquête réalisée par Pierre Gurliat.
Source : Gurliat P. (2010). Les oiseaux du Jardin des plantes de 1993 à 2002. Spatule. Numéro 13. Pages 43-69.


Jardin des plantes de Nantes. Photo R. Sordello

Liens utiles :
- Page environnement sur le site de la Ville de Nantes,
- Site internet des espaces verts de la Ville de Nantes (Contact : Pierre Artus),
- Page biodiversité sur le site de Nantes Métrpole,
- Base de données Faune Loire Atlantique.
Naissance et objectifs
Gouvernance
Références au projet
Ressources
Contribution à un inventaire parisien
Ecologie de l'espèce & comportement en ville
Sites pilotes
Pose et suivi
de nichoirs
Communication et sensibilisation
Collaboration avec les centres de soins
Exploration des autres grandes villes de France
Comment chercher la hulotte ?
Signaler une observation
Si vous trouvez un jeune
Vous souhaitez aider financièrement le projet ?
NOM :
MDP :
Chaine Youtube
      
Moteur de recherche Google :
Rechercher sur :
Traduire le site via Google :
   
   
   
Site internet conçu, créé et édité par Romain SORDELLO | Dernière mise à jour : 15/08/2017 | Mentions légales | Plan du site | Statistiques de fréquentation | Actuellement 2 personne(s) sur le site